Transpirer pour mieux retenir : Des pauses d’exercice améliorent l’apprentissage

 

Eviter troubles apprentissage avec des exercicesDe nouvelles recherches d'une équipe de scientifiques de l'Université McMaster suggèrent que de brèves pauses d'exercices pendant les cours peuvent aider les étudiants universitaires à concentrer leur attention, à retenir l'information et à améliorer l'apprentissage global.
Bien que les bienfaits de l'exercice soient bien connus des enfants d'âge scolaire, il s'agit de la première étude à examiner les avantages pour les élèves adultes. Les résultats sont publiés dans le Journal of Applied Research in Memory and Cognition.
Pour l'étude, les chercheurs ont examiné trois groupes d'étudiants en première année de psychologie, qui ont été chargés de regarder une conférence en ligne de 50 minutes. Un premier groupe a effectué une série de brefs exercices de gymnastique aux pauses régulières pendant la conférence, une autre a pris des pauses mais a joué à un jeu vidéo, et un dernier groupe n'a pas fait de pause.
Une fois testés, les chercheurs ont constaté que les étudiants qui faisaient de l'exercice ont accordé plus d'attention tout au long de la conférence, ce qui s'est traduit par une meilleure compréhension du matériel immédiatement après et 48 heures plus tard.
"Notre attention a une capacité limitée et nous savons tous que rester concentré est essentiel pour apprendre pendant une conférence", explique Jennifer Heisz, professeur adjoint au Département de kinésiologie et auteur principal de l'étude.
«La conférence classique demeure le principal mode de diffusion du contenu dans la plupart des cours universitaires, de sorte que la détermination de stratégies efficaces - dans ce cas, les pauses - pour aider à maintenir l'attention peut favoriser un meilleur apprentissage».
«Tout devrait commencer au niveau élémentaire, où la pression croissante pour que les écoles excellent sur des tests académiques standardisés a conduit à des coupes dans l'éducation physique pour consacrer plus de temps à des matières telles que les mathématiques et la lecture», explique un des chercheurs.
«À l'avenir, nous examinons la meilleure façon d'aider les écoles à intégrer des pauses d'exercice tout au long de la journée d'école pour améliorer le potentiel d'apprentissage de leurs élèves», dit-elle.
Ensuite, l'équipe espère déterminer l'intensité idéale et le nombre de pauses d'exercice qui optimisent l'apprentissage. Ce travail sera dirigé par une diplômée de McMaster, Michelle Ogrodnik.
«Notre but ultime est de créer des lignes directrices pédagogiques et des recommandations pour que les instructeurs intègrent l'exercice dans les salles de classe afin d'optimiser la réussite scolaire des élèves», explique Heisz.

NDLR : De nombreuses études montrent l'efficacité des exercices pour diminuer les problèmes de déficit d'attention. Que ce soit avant le début des cours le matin, avant de faire les devoirs,... D'autres études expliquent ces bénéfices par le rôle que joue le cervelet dans l'aprentissage et la concentration. Le programme CerebroStim permet de donner aux parents les outils nécessaires pour comprendre comment tirer profit de ces connaissances pour stimuler spécifiquement les parties du cerveau qui en ont le plus besoin.

Source

“Sweat So You Don’t Forget: Exercise Breaks During a University Lecture Increase On-Task Attention and Learning” by Barbara Fenesi, Kristen Lucibello, Joseph A. Kim, and Jennifer J. Heisz in Journal of Applied Research in Memory and Cognition. Published April 5 2018.

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus