Des Omega-3 pourraient aider à diminuer l'aggressivité chez les enfants

 

Selon une étude de l'Université de Pennsylvanie, intégrer les oméga-3, des vitamines et des suppléments minéraux dans l'alimentation des enfants avec une extrême agressivité, pourrait réduire ce problème de comportement à court terme, en particulier sa forme émotionnelle, impulsive.
Dans une précédente étude à l’ile Maurice, dans un essai contrôlé randomisé, un groupe a reçu des suppléments d'oméga-3 pendant six mois, l'autre pas. Ceux qui ont reçu l'huile de poisson ont montré une réduction du comportement agressif et antisocial.
La deuxième étude randomisée et contrôlée, réalisée en Philadelphie, a concerné 290 enfants âgés de 11/12 ans avec une histoire de violence, qui ont été divisés en quatre groupes. Le premier groupe a reçu des oméga-3 sous forme de jus, ainsi que des multivitamines et du calcium pendant trois mois. Le second groupe a participé à une thérapie comportementale cognitive, qui comprenait des réunions hebdomadaires pendant une heure.
Un troisième groupe dans l'étude a pris les suppléments et a participé à la thérapie comportementale cognitive, et un quatrième groupe a reçu de l'information visant à réduire les comportements agressifs.

Immédiatement après les trois mois de l'intervention nutritionnelle riche en oméga-3, nous avons constaté une diminution des comportements agressifs des enfants. L'équipe a également suivi les enfants trois et six après.
A la première vérification, les enfants ayant eu la combinaison de thérapie comportementale et des oméga-3 ont obtenu les meilleurs résultats pour la baisse d'agressivité que le groupe témoin et le groupe de thérapie seule. A la dernière évaluation, tous les effets positifs s’étaient dissipés. Ce qui reste inconnu est de savoir si l'utilisation continue d'oméga-3 auraient conduit à une réduction à long terme des comportements antisociaux.
« Quelque soit le programme que vous utilisez, l'ajout d'oméga-3 à votre traitement pourrait aider.» conclut un des chercheurs.

Raine A et al. Nutritional supplementation to reduce child aggression: a randomized, stratified, single-blind, factorial trial.   Journal of Child Psychology and Psychiatry, Published Online May 11 2016. doi: 10.1111/jcpp.12565

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus