Les Omega 3 réduiraient les symptômes de TDAH chez les rats

probleme apprentissage enfant

 

Selon les chercheurs, des problèmes avec le contrôle moteur peuvent révéler la sévérité de TDAH.

Deux études mesurant la capacité des enfants à contrôler les mouvements impulsifs de la main peuvent donner des indices sur le Trouble de déficit ld'Attention et de l'Hyperactivité (TDAH).

  • Dans la première étude, les chercheurs ont mesuré les mouvements "mirroir" chez des enfants atteints de TDAH et des enfants non atteints. Chaque enfant a été invité à taper successivement chaque doigt d'une main au pouce. Tout mouvement invoontaire "mirroir" dans l'autre main a été enregistré. Les chercheurs ont constaté que les enfants atteints de TDAH ont montré deux fois plus de mouvements involontaires de mirroir de la main que les autres enfants pendant ce test. Cette différence était encore plus important chez les garçons atteints de TDAH qui ont montré presque quatre fois plus de mouvements mirroir que les garçons sans TDAH.
  • "Les résultats montrent que, même à un niveau inconscient, ces enfants ont du mal à contrôler et inhiber des actions et comportements involontaires." dit un des chercheurs.
  • Dans la deuxième étude, les chercheurs ont utilisé une stimulation magnétique transcranien pour activer les cellules du cerveau par des impulsions magnétiques et mesurer l'activité cérébrale chez des enfants atteints de TDAH et des enfants non atteints.

    Les chercheurs ont constaté que les enfants atteints de TDAH ont des problèmes avec une inhibition du cerveau sur le contrôle moteur de la main. Le degré d'inhibition était de de 40% moins chez les enfants atteints de TDAH par rapport aux enfants sans trouble. Les enfants atteitns de TDAH ont aussi eu des résultats 60% inférieurs à aux tests de développement moteur. Les chercheurs ont aussi constaté que le degré d'inhibition dans le contrôle moteur du cerveau était fortement lié à la sévérité des symptômes du TDAH rapportés par les parents des participants.

    "Ces études constituent une étape importante pour comprendre comment le TDAH affecte la communication entre le cerveau et les autres parties du corps." écrit Jonathan Mink, PhD de l'Université de Rochester, dans un éditorial accompagnant cette étude publiée dans Neurology.

    Références :

    Marine omega-3 polyunsaturated fatty acids induce sex-specific changes in reinforcer-controlled behaviour and neurotransmitter metabolism in a spontaneously hypertensive rat model of ADHD. Behavioral and Brain Functions, 2012; 8 (1): 56