L'utilisation de la Ritaline pendant l'enfance pourrait induire des altérations à long terme dans la neurotransmission dans le cerveau

 

Des chercheurs aux Pays-Bas ont constaté que les stimulants utilisés dans le traitement du TDAH ont des effets différents lorsqu'ils agissent sur un cerveau en développement (un enfant) ou sur un cerveau mature (un adulte).

"La prévalence du TDAH a augmenté rapidement au cours des dernières années", a déclaré Michelle M. Solleveld de l'Université d'Amsterdam, un des auteurs de l'étude. "Avec cela, les taux de prescription de méthylphénidate, également connu sous le nom de Ritalin, a aussi augmenté. L'innocuité et l'efficacité du traitement du Ritalin chez les adultes ont été soigneusement étudiées. Cependant, le traitement au Ritalin pour le TDAH est en fait plus fréquent chez les enfants, et aucune étude n'a été menée jusqu'à présent sur les effets à long terme de ce molécule sur le cerveau en développement.

"Les études sur les animaux montrent que lorsque les animaux ont été traités avec du méthylphénidate au cours de leur enfance, les effets persistants dans le cerveau sont bien présents à l'âge adulte", a déclaré Solleveld à PsyPost. "Cela m'a alarmé, car cela n'a pas été étudié chez les humains, mais les psychiatres prescrivent de plus en plus de Ritalin aux enfants pour diminuer fortement leurs symptômes de TDAH. Nous voulions étudier cela chez les humains afin d'avoir plus de connaissances sur ces possibles effets persistants.

Les chercheurs ont utilisé de la Spectroscopie à Résonance Magnétique pour examiner les niveaux de GABA dans le cortex préfrontal médian de 44 patients atteints de TDAH. Ils ont constaté que l'utilisation de méthylphénidate (Ritalin) par les enfants a produit des altérations durables dans la transmission des neurotransmetteurs GABA dans cette région du cerveau.

"Cette étude porte sur un système spécifique de neurotransmetteur: le système GABA", explique Solleveld. «Nous signalons qu'il existe des changements durables dans ce système de neurotransmetteurs lorsque les patients souffrant de TDAH sont traités avant l'âge de 23 ans, c'est-à-dire lors du développement du cerveau».
"Ce n'était pas le cas lorsque le traitement a commencé après l'âge de 23 ans, lorsque le cerveau a mûri. Ces résultats indiquent que le traitement par le méthylphénidate dans l'enfance modifie ce système neurotransmetteur spécifique dans le cerveau de façon durable. « 

"Nous savons maintenant qu'il y a des altérations durables dans le système GABA dans le cerveau après le traitement pendant le développement du cerveau", a déclaré Solleveld à PsyPost. "Nous ne savons pas encore si et comment cela s'exprime par exemple dans le comportement d'une personne, ses performances sur des tests psychologiques ou d'autres caractéristiques personnelles.

Age-dependent, lasting effects of methylphenidate on the GABAergic system of ADHD patients, Neuroimage : clinical, Received 24 January 2017, Revised 19 May 2017, Accepted 1 June 2017, Available online 2 June 2017

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus