Un développement défectueux de certaines connexions du cerveau chez des enfants avec Troubles de Déficit d'Attention et d'Hyperactivité

probleme apprentissage enfant

 

Selon une étude parue en Sept 2014, les enfants et les adolescents atteints de TDAH présenteraient un retard de développement de certaines connexions au sein et entre les réseaux clés du cerveau.
Le résultat : des connexions moins matures entre un réseau de cerveau qui contrôle les pensées dirigées internes(comme la rêverie) et des réseaux qui permettent à une personne de se concentrer sur des tâches dirigés externes. Ce retard dans le développement de ces connexions pourrait expliquer pourquoi les personnes atteintes de TDAH peuvent facilement être distraits ou ont du mal à rester concentré.

  • L'auteur principal, Chandra Sripada MD, Ph.D. et ses collègues ont étudié les scans des cerveaux - en utilisant l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle ou IRMf - de 275 enfants et adolescents atteints de TDAH, et 481 autres sans, en utilisant des méthodes «connectomic" qui peuvent cartographier les interconnexions entre les réseaux dans le cerveau. Ces analyses montrent l'activité du cerveau pendant l'état de repos. L'équipe a constaté des retards dans le développement de la connexion entre les deux réseaux - le DMN, ou le réseau du mode par défaut (mise au point interne) et le TPN ou réseau de tâches positif (porté vers l'extérieur).
    "Il est particulièrement intéressant de noter que les réseaux que nous avons trouvés ayant un retard de maturation dans le TDAH sont ceux là même qui sont liés aux comportements qui constituent les symptômes du TDAH», explique le Dr Sripada.
  • .
  • Références :

    Lag in maturation of the brain’s intrinsic functional architecture in attention-deficit/hyperactivity disorder. PNAS, September 2014.