Effet de la double tâche sur le contrôle postural chez les enfants dyslexiques

 

Cette étude a examiné l'effet d'une double tâche sur la stabilité posturale chez les enfants dyslexiques. Dix-huit enfants dyslexiques ont été comparés à dix-huit enfants du meme age non-dyslexiques. La stabilité posturale a été enregistrée tandis que l'enfant, en sessions séparées, soit faisait des saccades horizontales et verticales de 10 ° d'amplitude, soit lisait un texte en silence.
Nous avons mesuré la surface et la vitesse moyenne du centre de pression (COP). La performance de lecture a été évaluée en comptant le nombre de mots lus au cours d’un exercice postural.
Les deux groupes d'enfants étaient plus stable en effectuant les saccades que lors de la lecture d'un texte. En outre, les enfants dyslexiques étaient beaucoup plus instables que les enfants non-dyslexiques, en particulier au cours de la tâche de lecture. Enfin, le nombre de mots lus par les enfants dyslexiques était significativement inférieur à celui des enfants non-dyslexiques.
Les chercheurs suggérent que l'attention utilisée par la tâche de lecture pourrait être responsable de la perte du contrôle postural dans les deux groupes d'enfants. L'instabilité posturale observée chez l'enfant dyslexique soutient l'hypothèse que ces enfants ont un défaut d'intégration des entrées sensori-motrices multiples.

PLoS One. 2012; 7(4): e35301.

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus