Un régime riche en glucides peut augmenter le risque d’une déficience cognitive légère

 

Une nouvelle étude révèle qu’une alimentation riche en glucides et en sucre peut augmenter le risque de présenter de légers troubles cognitifs (MCI) chez les personnes agées, alors qu'un régime alimentaire riche en graisses et en protéines peut réduire ce risque.
Un épidémiologiste à la clinique Mayo à Rochester, Minnesota, a écrit qu’un régime équilibré dans les proportions de calories quotidiennes conseillées en glucides, lipides et protéines peut aider à «maintenir l'intégrité neuronale et la fonction cognitive optimale chez les personnes âgées».
En effet, «un apport élevé en glucides peut être mauvais, parce que ceux-ci perturbent la fonction du glucose et de l'insuline dans le cerveau. Un dysfonctionnement dans le métabolisme du glucose et de l'insuline peut affecter le cerveau ».

L'étude a ete publiée dans « Journal of Alzheimer's Disease.

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus