L’exercice aide les performances scolaires pour les enfants atteints de TDAH

Quelques minutes d’exercice peuvent aider les enfants souffrant de trouble d’hyperactivité/déficit d’attention (TDAH) à obtenir de meilleurs résultats scolaires, selon une nouvelle étude menée par un chercheur de l’Université Michigan State.
L’étude, publiée dans le Journal of Pediatrics, montre pour la première fois, que les enfants atteints de TDAH peuvent mieux inhiber les distractions et se concentrer sur une tâche, après une seule séance d’exercice. Les scientifiques disent que ce “pouvoir d’inhibition” est le principal défi à relever par les personnes atteintes de ce trouble.
« Cela fournit une preuve que l’exercice pourrait être un outil dans le traitement non pharmaceutique du TDAH ».
Les résultats ont montré que tous les enfants réussissaient mieux les tests après l’exercice. Après les exercices, les enfants avec TDAH arrivaient à ralentir après avoir fait une faute, pour éviter de répéter les erreurs – un défi particulier pour ceux qui presentent ce trouble.
Un des chercheurs déclare que les résultats montrent la nécessité d’avoir une activité physique pendant les journées scolaires. D’autres recherches ont démontré que les enfants atteints de TDAH sont moins susceptibles d’être physiquement actifs ou de jouer à des sports collectifs.

Conclusion :
Ces résultats indiquent que de simples episodes d’exercice aérobique d’intensité modérée peuvent avoir des répercussions positives sur la fonction neurocognitive et le contrôle inhibiteur chez les enfants atteints de TDAH.

Références :

The Journal of Pediatrics Volume 162, Issue 3 , Pages 543-551, March 2013

Vous avez des questions ou voulez prendre RDV ?

Contactez-nous